Coucou Khamsa, Voici quelques notes concernant mes ressentis suite à la 1ère partie du Parcours du Cœur. J’avais grand besoin de me reconnecter à du Vrai, du Profond et j’ai été soulagée dès les 1ers instants. J’ai reçu une Chaleur confort, rassurante, enveloppante, au niveau de la poitrine instantanément. Comme un shout …Cela a été le signal que tout démarrait, en l’instant et … ça commençait très fort☄️ La présence immédiate de Raphaël m’a inondée d’Amour, impressionnant, impossible de résister, impossible de lutter… Quant à Toi, comment dire…. Au dessus de Nous,( le groupe de participants), collègue de Raphaël, pas un canal, une intervenante à part entière. C’est Toi qui mène tout, Raphaël est là pour te nourrir de son énergie, tu donnes tant, il te soutient. Tu es très grande, dans tous les sens du termes, tes bras sont immenses, ils nous enveloppent sans nous toucher, c’est parfait pour Moi, tu me laisses l’espace pour accepter, et je peux te voir, te regarder, tu n’es pas gênée, conditions idéales pour Moi, je sais qui  est face à Moi, je « baisse la garde « . Tu n’imposes rien mais on ne peut résister, tu es si puissante, on ne peut que se laisser entraîner. Y a un truc bizarre, comme si tu étais l’élève de Raphaël et en même temps c’est Toi qui dirige totalement. Confiance totale, de Nous à Toi, de Toi à Nous, de Raphaël à Toi, grand lien entre Vous. Je suis émerveillée de participer à tout ça. Grande douceur et grande puissance, mélange de Rêve et de Vérité, c’est très fort, sincérité absolue. Un endroit où je me sens en sécurité, en Vérité, à ma place, minuscule et grande à la fois, pas de chichi, je comprends pourquoi je suis là. Image d’une peinture en « plafond-vouté » sur lequel tu serais représentée telle une peinture de Michel-Ange. Sacré très important. Même si je reconnais Khamsa la Femme, tu portes la Divinité , le Sacré, c’est très très présent, très fort. La notion du Groupe est omniprésente et c’est dans mon Histoire très important, j’intègre totalement le Groupe, à aucun moment je ne m’en échappe. Tu es très responsable de ça, tu donnes au groupe, et tu reconnais et offres ce dont l’Etre singulier a besoin. C’est comme si tu avais un don pour ça, c’est très marquant. Je me mets toujours en dehors des groupes d’habitude, toujours… où je ne parviens pas à y rester. Notion de chaîne humaine. C’est comme si j’avais reçu parce que je faisais partie du groupe, comme si le flux que je recevais pouvait se fixer cette fois parce que je restais dans le groupe. Notion de confiance, j’insiste… pas de danger. Difficile à décrire mais c’est à travers Toi, parce que ça passe par Toi, que le Groupe reste uni, cette union le rend à la fois réceptif, créateur, émetteur, c’est assez magique. Présence de la singularité et du collectif. Tu transmets, on ne se sent pas en dessous même si on l’est d’Une certaine manière, pas de supériorité/infériorité, c’est pas ça, c’est que tu as quelque chose de résolument divin, on s’incline sans se soumettre, on reçoit, émerveillé… Toi,  tu es très concentrée, tu veux donner, donner, donner!!! Je dirais « Être à la hauteur de ce qui m’a été confié ». Le Groupe voudrait te donner et t’intègrer un instant dans sa danse magique mais Toi tu restes perchée sur ton plafond 😂 « donner, donner, donner… ma mission, ma mission, ma mission « 😇. Le mot Activation prend tout son sens, ce soin active l’action d’Amour. C’est un vaste sujet mais dès le lendemain, l’Amour prend le dessus, par la vision, le ressenti, la perception… Il y a vraiment quelque chose qui vient s’imposer. Je ressens qu’une programmation s’est réinstallée. Mais cette fois dans une acceptation plus profonde, plus adulte, plus assumée, plus ancrée en moi. Comme si je savais déjà, l’avait déjà expérimenté mais que je ne parvenais pas à me l’approprier totalement, à reconnaître que c’était bien Moi, à le fixer. J’ai depuis le soin de mardi soir eu plusieurs fois l’occasion de prendre conscience que tout ça n’est pas qu’un ressenti suite à l’émerveillement. Un exemple : aujourd’hui, Jean  est mort subitement, un de mes voisins pour qui je ressentais une affection sincère et particulière. J’ai beaucoup travaillé tout ce qui est en lien avec la séparation par la mort, et je sais que Celle-là se présente là, loin de tout hasard, comme si le deuil ne passait pas cette fois par le hurlement de douleur, bestial, que rien ne peut apaiser. Animée par l’amour, l’amour, l’amour. Je ne reconnais que ça et la Liberation que Jean a demandé. Khamsa, je pourrai écrire encore et encore, tant il y a de choses… Ah si j’oubliais, un élément qui me semble vraiment important… aussi, oui, encore 1, j’ai eu l’image de Femmes qui forment une ronde, une danse, autour d’un immense Feu. Le Féminin honoré. Je t’embrasse très très fort Khamsa